Accueil > La vie chez les Oldies > Match vs Old Blag’s

Le 28 novembre 2008

Match vs Old Blag’s

A la Tour de Salvagny

dimanche 30 novembre 2008, par Alain

Par un froid polaire, 23 Do (21 joueurs + 2 accompagnateurs) ont migrés vers l’Ouest Lyonnais en ce Vendredi soir. 18h45 n’étant pas le meilleur créneau pour cet exercice et, après quelques tâtonnements touristiques, le match a pu débuter vers 20h00, après la bénédiction d’un abbé re-froqué pour la circonstance.

Le match fut d’entrée âpre, engagé, mais très ouvert. Pendant les 5 premières minutes, nous n’avons pas pu toucher le ballon… et miraculeusement, sur une interception judicieuse de Petit Fred, nous avons marqué les premiers. Un essai à zéro occasion, zéro passe, qui a rappelé aux observateurs locaux, sur la touche, ce qui s’était passé l’année dernière, à l’Etivalliére, mais en sens inverse.
Bizarrement, à partir de là, le jeu s’est équilibré, tout en restant très physique. Nos avants se montraient très combattifs, mais les ballons gagnés demandaient beaucoup d’énergie et surtout, étaient trop lents pour pouvoir enchainer correctement.
Malheureusement, juste avant la fin du premier tiers temps, nos adversaires nous ont rejoint sur un essai en débordement, bien ficelé.

A l’entame du 2e round, Mr l‘abbé a pris le sifflet. Les changements chez nos adversaires amenaient un punch évident avec un engagement maximum en attaque et en défense.
Nous soutenions la comparaison, mais, comme à Pierrelatte, où nous avions déjà connu ces sortes d’absences, nous avons commencé à faire quelques fautes de placement ou d’inattention.
Sur la première d’entre elle, un regroupement avait lieu sur notre ligne des 22 et nous pensions tous que nous avions le ballon. Aussi, nous n’avions pas prêté attention à l’absence de notre ailier sur le coté fermé. Quand le ballon est sorti (pour eux, bien sûr), ce leur fut un jeu d’enfant de le porter dans notre en-but.
Les 2 équipes jouaient beaucoup (nous n’avons tapé qu’une seule fois en touche, eux, un peu plus…) et le froid, sûrement, la faible luminosité, aussi, ainsi que les défenses très agressives faisaient tomber les ballons des 2 cotés. Mais les « Vieux Blagueurs » avec leur défense « argentine », disposée artistiquement sur le terrain et, plutôt dans le nôtre, se trouvaient toujours idéalement placés pour récupérer nos oublis. Nous avons encaissé ainsi 2 ou 3 essais sans avoir vraiment démérité.
Par contre, sur attaque placée, leur attirance démesurée pour le défi physique se brisa sur notre défense, au désespoir de Tiny, qui du bord de la touche, comptait les 4 contre 2 vendangés.

Le 3e tiers-temps, dirigé par Olivier, fut plus disputée encore.
Tout d’abord, je ne passerais pas sous silence un essai « casquette » qui m’incombe totalement, et qui pourrait me valoir, à posteriori le titre de « branleur du match ».
Ayant totalement oublié que j’étais re-rentré au poste d’ailier, je ne me suis pas positionné en couverture le long de la ligne alors qu’il y avait pénalité. Je me suis replacé en catastrophe mais trop tard, le ballon m’a dépassé, mais n’est pas sorti et ils ont marqué sans opposition. Honteux !
Le 2e fait marquant fut également qu’un peu excédés par les tricheries incessantes au sol, les DO montèrent d’un cran leur engagement physique, jouèrent plus sec, et il y eut quelques mouvements d’humeur de part et d’autre.
Il est vrai que l’arbitrage des rucks avec les nouvelles règles, (nouvelles ou anciennes mais, en tout cas, nouvellement appliquées), est devenu très compliqué. De toute façon, il faut que l’arbitrage soit extrêmement ferme sur cette partie du jeu. Sinon, cette permissivité encourage les tricheries, qui ne font qu’empirer au fil du match, et des 2 cotés.
Le match s’arrêta justement sur un ruck un peu trop contesté.
Les DO se sont inclinés, mais sur un score un peu trop lourd au vu de leur prestation et de leur engagement.

Mais nous n’eûmes pas trop le temps d’y penser : nous sommes rentrés rapidement au vestiaire, vu le froid, et directement dans l’après match.
Vestiaire et douche commune (en tout bien tout honneur, bien sûr), arrosoirs de bière panaché, avec encore la serviette autour de la taille : cela rappelait des souvenirs.et l’accueil légendaire des OB.
Puis, nous avons migré en ordre dispersé (un peu trop pour certains qui sont allés se perdre à Limonest !) à Lentilly pour le vrai apéro et le repas d’après match. Le restaurant, la Diligence, pris à l’essai par nos hôtes a tenu toutes ses promesses.
Ce fut un moment de grande convivialité, apéro nickel, repas excellent (et Michel Fine, le gourmet OB n’était pas là pour en profiter !), chansons, discussions passionnées, tout était parfait. Jusqu’au petit cadeau avec lequel nous sommes repartis : un carton de vin blanc que nous trouverons bien moyen d’écouler … à la Soirée d’intégration du 4 Décembre prochain …. ?


Joueurs présents :
Alex, Diego, Patrice “Pdf”, Petit Fred, Mike, “Mad” Michel, Jeff, Gilles “Lino”, Pierre, Olive, Eric, Cyril, Antoine, Fred A., Philippe R., Petit Jean-Pierre, Fred « le marin », Gilles P., Romuald, Jean-Pierre et Alain.

Accompagnés par : Hubert et Domi

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?