Accueil > La vie chez les Oldies > Reception de Feurs

Reception de Feurs

vendredi 5 avril 2013, par Alain

Recevoir une équipe, cela faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé… et jouer contre Feurs, ça, cela n’était jamais arrivé.

C’est une équipe UFAR montée, il y a 3 ans environ, mais, malgré la proximité géographique, l’opportunité ne s’était jamais présentée.

Quelques absents (plutôt chez les avants, cette fois), certains présents un peu diminués et venus (au début) pour faire nombre (Cyr, Diego, Walter, CoachPat, Alain, …).

CaptainAlex passé mais reparti car bippé par le boulot : nomination expresse de Gilou au capitanat.
Et retour de Walter au rugby, cela fait toujours plaisir.

Malgré la proximité (ou à cause ?), nos adversaires se sont fait un peu attendre. Il faut dire que venir à Méons n’est pas très habituel pour des rugbymen chevronnés. Mais ils sont finalement bien arrivés. 17 joueurs et un jeune accompagnateur.

Le temps pour eux de revêtir l’habit de lumière, de prendre le long chemin menant à notre pelouse, pré, terrain et de faire connaissance avec celui-ci…. Le temps aussi de perdre 2 joueurs rappelés chez eux en catastrophe (on apprendra plus tard que ce n’était pas trop grave.)

1er tiers

D’entrée de jeu, on a vu un condensé de ce que serait ce match : nos avants semblent anesthésiés, en retard de manière chronique, alors que notre cavalerie fait flèche de tout bois.

Au bout de 2 minutes, une combinaison annoncée et réalisée derrière ! Du jamais vu ! Redoublement de l’ouvreur qui passe intérieur à l’ailier fermé lancé comme un frelon : c’est pas passé mais c’était bien fait. Des trois-quarts, donc, entreprenants et décidés. En face, les adversaires sont dans le tempo et présents aux points de rencontre.

Le ballon circule beaucoup : nos adversaires sont effectivement très mobiles… et ils ont un sacré plaqueur en la personne de Loïc…

Finalement, on ouvre la marque logiquement : essai de Raoul mis parfaitement en position de débordement : nous sommes bien heureux de voir qu’il n’a pas oublié le chemin.

En fin de mi-temps, toutefois, nous sommes rejoint sur un ballon porté après touche bien mené : nous pouvons y voir la cohésion de cette équipe constituée de rugbymen qui se connaissent et pratiquent ensemble de longue date.

2e tiers :

Equipe désorganisée par les rotations. Il est toujours difficile de composer la 2e équipe, ce n’est pas Domi qui me contredira.

C’est un problème de riche … que n’ont pas eu nos adversaires d’un jour : à 15, c’est dur sur la durée mais, l’amalgame se fait plus vite.

C’est un peu le bordel, à telle enseigne que sur une touche, non seulement, il n’y avait pas de sauteur identifié, mais il n’y avait pas de lanceur formé…

Malgré tout, le jeu prend le dessus, Thibaut replacé à l’arrière, se montre très présent et efficace autant en attaque qu’en défense et nous arrivons à marquer un essai magnifique suite à une mêlée à 5 : prise d’intervalle de Varoq et passe main-main avec Jean-Pierre : la ligne droite mène entre les poteaux.

Egalisation de Richard, le chef de bande des Foréziens après une action où le ballon a souvent changé de mains.

Un moment de détente en bord de touche quand Mick a tenté son désormais fameux passage de bras…. Mais visiblement il a les bras trop courts ... J’ai les noms de ceux qui se sont moqués…

3e tiers :

On a décidé de jouer jusqu’à l’extinction des feux (avec l’aide du gardien). Le jeu se montre toujours aussi ouvert, mais sur une touche, un de leurs avant est resté sur le carreau : la cheville….

Nous avons alors décidé d’un commun accord d’en rester là.

Au passage, un grand merci pour son arbitrage impeccable.

Les Foréziens se sont fait une petite photo d’équipe devant les vestiaires… Eh, il va falloir y penser aux photos, les gars, sinon je ne sais pas ce que l’on mettra dans le calendrier DO l’année prochaine….

Dans le vestiaire, la petite spécialité familiale de Walter nous a permis de trinquer à la santé d’un grand absent, Eric, parti pour 4 semaines dans le secteur Guadeloupe-Martinique-Guyane. Pour raisons professionnelles, parait-il... Franchement, il nous prend pas pour des jambons, lui ?

On s’est ensuite déplacé vers le restaurant le Molina, où le patron nous a accueillis à bras ouverts. Open bar ! Quelques chansons plus loin, on a fait un petit repas sympa et on a tenu nos promesses, on a quitté le troquet à 1h30 pile, heure du couvre feu, le patron étant sévèrement suivi par la maréchaussée depuis quelques temps…

On a quitté nos amis Foréziens, en se promettant de se retrouver au plus vite…. On va essayer de trouver un créneau…

Les plus téméraires d’entre nous ont tenté d’aller se finir au Slag Heaps, mais ça c’est encore une autre histoire….

25 Joueurs :

Olive, MickTibo, Pat du43, Pierre, BlueAlain, VincentPrez, GdBert, VinceLargo, Gilou, Cyr, Walter, Mathias, Olicar, LoloCrevette, ChrisVaroq, LoloTess, LoloMin, JPB, SailorFred, Raoul, Diego, Thibaut, Mad, Sergio, Fredéral

Gestionnaires de match : CoachPatrice, Fabien, Alain

Supporteurs : Marcel, Vianney, …

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?